Vous êtes ici

Les hépatites B et C

Les hépatites B et C

Vaccin

Oui pour l’hépatite B (combiné à celui de l’hépatite A)

Symptômes

Ils peuvent apparaître entre 2 et 8 semaines après la contamination, c'est le stade de l'hépatite aigüe :

  • Fièvre
  • Fatigue
  • Jaunisse 

Ensuite, ils disparaissent, pouvant laisser place à une hépatite chronique (dans près de 80% des cas d'infections pour l'hépatite C et dans 5 à 10% des cas pour l'hépatite B) avec un risque d'évolution vers la cirrhose* et le cancer du foie.

Les symptômes ne sont pas systématiques ou peuvent passer inaperçus alors qu'on a été infecté. Il faut donc se faire dépister, se protéger et protéger son/sa/ses partenaire(s) après une prise de risque.

Dépistage

  • Hépatite B : prise de sang
  • Hépatite C : prise  de sang et dépistage à résultat rapide 

Traitement

  • Hépatite B : environ 90% des personnes infectées vont  s'en débarrasser naturellement avant le stade de maladie chronique. En cas d'hépatite chronique, il existe des traitements appropriés pour inactiver le virus. Guérison totale rare. Il existe un vaccin pour une protection à vie. 
  • Hépatite C : il n'existe toujours pas  de vaccin à l'heure actuelle. Un traitement permet la guérison  totale, mais il est très cher. Actuellement, seules des personnes à un stade avancé de la maladie, ainsi que les groupes à risques comme les femmes enceintes et les personnes séropositives sont pris en charge par la sécurité sociale. Ces critères de remboursement seront élargis pour que tous les patients puissent en bénéficier. 

Modes de transmission spécifiques

  • Hépatite B : risque très faible : transmission par la salive (baiser profond) - risque élevé : transmission lors de rapport sexuel non protégé (pénétration anale et vaginale, fellation et cunnilingus), transmission par le sang (partage de seringues et de matériel de sniff), mais aussi de la mère à l'enfant.
  • Hépatite C : virus transmis par le sang. La contamination se fait le plus souvent par le partage de seringue et de matériel de sniff et lors de rapports sexuels avec contact avec du sang ou des muqueuses blessées, et plus rarement (5% des cas) de la mère à l'enfant. Attention, ce virus reste actif plusieurs jours à l'air libre, voire plusieurs semaines dans certaines conditions.
  • L'hépatite A n'est pas une IST. Cependant, elle est en recrudescence ches les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes. Elle se transmet via les selles infectées, l’anulingus et le doigté.

Mode de protection

  • Hépatite B : vaccin (combiné à celui de l'hépatite A) en 3 voire 4 injections, gratuit pour les enfants et adolescents.
  • Utilisation de matériel propre en cas d'injection ou de sniff.
  • Préservatif
  • Ne pas partager le matériel de toilette (brosse à dents, rasoir, coupe-ongles). Cette précaution est importante étant donné que le virus de l'hépatite, contrairement au VIH, est très résistant à l'air libre, jusqu'à plusieurs semaines.

 

* Cirrhose : maladie du foie caractérisée par une modification des cellules du foie avec un mauvais fonctionnement.

Téléchargez le flyers