Vous êtes ici

Les condylomes (HPV)

Les condylomes (HPV)

En Belgique, plus de 700 cas de cancer du col l'utérus sont diagnostiqués chaque année.
70% d'entre eux sont dus à une infection à l'HPV.

Vaccin :

Oui

Symptômes 

Ils peuvent apparaître entre 1 à 8 semaines après la contamination: 

  • Petites verrues indolores, appelées condylomes, sur les organes génitaux ou l'anus (boursouflures ayant un aspect de chou-fleur).

Il existe d'autre types (souches) du virus HPV pouvant être à l'origine du cancer du col de l'utérus (ou de l'anus). Le dépistage peut se faire par frottis et dans certains cas, des lésions précancéreuses peuvent être détectées. Très souvent elles vont régresser. Dans le cas contraire, une intervention chirurgicale sera nécessaire pour éviter le cancer. Un bon suivi gynécologique est donc essentiel. L'infection à la souche HPV à l'origine du cancer du col de l'utérus est asymptomatique dans la majorité des cas. Il faut donc se protéger et protéger son/sa/ses partenaire(s) après une prise de risque.

Dépistage

Examen médical et frottis du col de l'utérus (frottis de dépistage tous les 2 ans), à renouveler après le traitement car il y a un risque de récidive.

Traitement

Verrues soignées par une crème et si besoin, extraction locale des verrues ou traitement au laser.

Modes de transmission spécifiques

  • Contact sexuel (oral, anal, vaginal, pénis)
  • Contact cutané avec les lésions lors de caresses sexuelles (transmission par les doigts)
  • Par transmission de la mère à l'enfant lors de l'accouchement

Mode de protection

  • Vaccin, recommandé pour les jeunes filles avant le premier rapport sexuel.
  • Eviter tout contact de la bouche et des doigts avec les lésions.
  • Préservatif si pénétration, tout en évitant tout contact avec les lésions.

Téléchargez le flyers